Accueil > Actualités

Pendant le coronavirus, l’apartheid continue de détruire les terres agricoles des Palestiniens

lundi 23 mars 2020

Les autorités israéliennes ont détruit la semaine dernière plusieurs centaines d’hectares de terres agricoles appartenant à deux communautés bédouines du désert du Negev/Naqab, malgré le fait que l’ensemble des activités gouvernementales avaient été mise à l’arrêt dans le cadre de la campagne anti-coronavirus.

Alors que les rassemblements de plus de 10 personnes étaient interdits un peu partout en Israël, et les passagers arrivant de l’étranger étaient placés en quarantaine, l’administration du Negev a poursuivi sa politique constante d’éviction des habitants du Negev, en retournant des champs semés ou devant être semés de blé et d’orge destinés au bétail des paysans.

Lundi dernier, escortés par des policiers et des forces de la « Patrouille Verte », une unité paramilitaire appartenant à « l’Aménagement du Territoire », a pénétré avec force tracteurs dans les champs du Wadi al-Na’am, détaille le site MiddleEastEye. Et sous le regard impuissant des paysans, ils ont retourné les terres.

« Mais pourquoi font-ils cela ? C’est vital pour notre bétail, bovin et ovin. Je pose la question, mais je connais la réponse : ils veulent nous rendre la vie impossible, afin que nous quittions la terre de nos ancêtres », commente Labad Abou Afash, un responsable de la communauté du Wadi al-Na’am.


(Me’eqel al-Hawashla, un des leaders des communautés bédouines du Negev)

Le mercredi, l’armada israélienne s’est rendue dans un second village bédouin, Tel Arad, où la destruction a recommencé, les habitants ne pouvant faire autre chose que d’enregistrer les exactions sur leurs téléphones portables.

Interrogé par la rédaction du site, un porte-parole du ministère israélien de l’Agriculture a affirmé que toutes les démolitions avaient cessé le jeudi, « pour aider la population du pays à combattre l’épidémie de coronavirus ». Non sans cynisme, ce porte-parole a ajouté que si les opérations avaient cessé, c’est parce que la sale besogne avait elle-même été achevée dans les temps.

https://www.middleeasteye.net/news/coronavirus-israel-shut-down-authorities-continue-evict-bedouin

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0