Accueil > Actualités

Le coronavirus au secours de Netanyahou

dimanche 15 mars 2020

Le bourreau de la Palestine, Benjamin Netanyahou, a trouvé une astuce pour se maintenir au pouvoir.


(le ministre Ohana, papotant avec la présidente de la Cour Suprême Esther Hayout)

Alors que son procès pour différentes affaires de corruption devait s’ouvrir mardi, rendant ainsi délicate sa reconduite au poste de Premier Ministre, on a appris dimanche que la cour devant le juger ne siègera pas avant au moins deux mois.

Le ministre de la « justice », Amir Ohana, qui est un affidé de Netanyahou, a en effet décidé, au nom de la lutte contre la diffusion du coronavirus, de s’octroyer des prérogatives extraordinaires, et de geler dans la foulée les trois affaires judiciaires concernant son patron.

Netanyahou devrait donc pouvoir continuer à gouverner, tandis que son armée et sa police continueront à martyriser le peuple palestinien.

Entre autres, à travers la pratique des arrestations suivies de détention administrative illimitée, puisque le système judiciaire dit « normal », est lui-même décrété en panne pour cause d’épidémie !

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0