Accueil > Actualités

Pétition internationale auprès de l’ONU pour la libération des prisonniers palestiniens

mardi 12 mai 2020

Une pétition publique vient d’être présentée au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies par 190 personnalités internationales appelant à la libération des prisonniers palestiniens, rapporte Samidoun, le réseau international de solidarité avec les prisonniers palestiniens.



À l’initiative du Dr Anis Fawzi Kassim et d’autres, une pétition publique vient d’être présentée au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies concernant la situation des prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes, appelant les autorités israéliennes à libérer les personnes incarcérées dans les prisons, en raison notamment de la propagation de la pandémie de coronavirus.

La pétition a été signée par 190 personnalités internationales, avocats, universitaires, parlementaires, médecins et militants des droits de l’homme, qui ont exprimé leur profonde préoccupation pour le bien-être des quelque 5000 prisonniers palestiniens incarcérés dans les prisons et centres de détention israéliens.

"Nous sommes pleinement conscients du devoir juridique d’Israël envers ces détenus dont Israël est l’occupant belligérant. Israël a toujours été négligent dans l’application de ses responsabilités légales en vertu du droit international. En fait, il a utilisé ses organes officiels, tels que les tribunaux, pour justifier ses pratiques de non-respect de la loi. Un tel échec a été manifeste au cours de cette pandémie. Il n’a pris aucune mesure réelle pour protéger les prisonniers palestiniens contre l’infection », écrivent les signataires.

"Israël reste négligent et pourrait être appelé à rendre des comptes sur le plan international pour des crimes contre l’humanité sur la base de l’article (7-1-1-h) du Statut de Rome", ajoutent-ils

Les signataires ont appelé les Nations Unies et la communauté internationale à forcer Israël à libérer tous les prisonniers et détenus palestiniens, en particulier les enfants, les femmes et les prisonniers âgés et malades, et à leur fournir tout l’équipement et le matériel hygiénique nécessaires pour les protéger de l’infection et pour observer leur droit internationalement reconnu à la santé.

Source : Samidoun

CAPJPO-EuroPalestine

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0